Actualité, Contributions, Envolées lyriques, Missives goûteuses

Je change de vie…

Je change de vie…
Je change de vie…

Je change de vie

 

 

Je change de vie…

 

J’ai aimé mon baccalauréat lettres et philosophie

Je me suis éprise de mes licence et maîtrise

De lettres modernes françaises

J’ai goûté à mon DEA (Diplôme d’études approfondies)

De civilisation française et d’études comparées

J’ai affectionné mon Mastère spécialisé en marketing et distribution

J’ai raffolé de mes 3 certificats HEC Paris en entrepreneuriat.

 

 

Depuis le 30 mars, dernier jour

D’une formation intense de 6 mois

J’ai mangé 😉dormi, rêvé cuisine

Et passé, intimidée et tremblante

Les ultimes épreuves du CAP Cuisine.

CAP ou Certificat d’Aptitude Professionnelle

A priori, un niveau de classe troisième…

Mais comme me l’ont dit les Chefs que j’ai rencontrés,

Le sésame et la formation la plus complète en cuisine française.

 

 

Je change de vie …

La passion seulement ne me suffisait plus.

Après le blog qui vous espère encore et toujours

J’ai créé une structure que je dirige

Et me professionnalise.

 

 

J’avais besoin de techniques,

J’avais soif de repères

Je brûlais de rentrer

Dans la lignée d’une tradition gastronomique

Française pour ne pas la nommer

Qui a acquis mondialement

Ses lettres de noblesse

Et que je me consumais de mieux connaître

Afin de la célébrer

L’interpréter à ma façon

Pour l’embrasser

Ou mieux m’en éloigner…

 

 

La passion ne me suffisait plus

J’avais faim de savoir

De formalisation et de structuration

Pour apprendre à prendre du recul

Pour comprendre et étudier

Les cuisines de mon Cameroun natal

Et celles d’autres régions du monde

Pour mieux

Leur rendre hommage

C’était capital…vital…

 

 

Je crois que je n’ai jamais eu autant de mal

Dans mes études

Ni été aussi émue par la perspective d’un parchemin

Résultats en juillet…

Cependant, j’ai validé tous mes acquis

N’est-ce pas là l’essentiel ?

 

 

En effet, l’issue pour moi est anecdotique

Cela fait peut-être cliché, et je l’assume

A l’école Hôtelière de Paris rue Médéric

J’ai appris tellement, que l’obtention

Ou pas d’un diplôme supplémentaire

Est secondaire bien qu’importante 🙂

 

 

En effet, j’ai rencontré des enseignants

Drôles et dévoués

Passionnés et engagés

Passionnants

Aussi.

 

 

J’aime pour la vie les 11 autres allumés

Du fourneau

Un groupe extraordinaire

Une savoureuse ratatouille…

 

 

Je n’aurai pas assez de mots

Pour dire ma reconnaissance

Et mon incommensurable

Et farouche amour pour ma famille

Ma belle-famille, mes amis.

Que dire de mon mari et de mes enfants

Héroïques amours de ma vie…

 

 

Ma cuisine sera la somme

De toutes mes expériences

De tous mes apprentissages

De toutes mes cultures.

 

 

Pour mieux vous régaler, j’ai pris de l’assurance

Du vocabulaire et des incontournables

Que Je me fais une joie de vous restituer

Sur le blog et lors des ateliers.

 

 

Je garde aussi cette créativité,

Ce grain de folie

Ce lyrisme gourmand

Cette imagination débridée

Cette intuition charnelle

Que vous me faites l’honneur,

D’approuver, d’apprécier.

 

 

Je change de vie

Et j’ai besoin de vous, plus que jamais…

 

 

Nath BN

Les 02 et 03 avril 2017

 

Je change de vie 2

Enregistrer

PrintFriendlyTumblrEmail