Envolées lyriques, Missives goûteuses

C’est la rentrée !

envoleesgourmandes.com

C’est la rentrée !

 

Me voici, nouvelle étudiante de ce campus de blogs

Le cartable plus pesant que jamais

Me voici qui monte les marches de l’incertitude

Qui traverse les couloirs de l’appréhension

Mais qui écarte de la main le doute qui m’envahit

Me voici qui pousse la porte de tous les possibles…

 

J’avais rêvé d’une introduction pleine de poésie, d’envolées grammaticales et verbales, pour vous souhaiter la bienvenue sur ce blog.

Mais, entre la technique laborieusement assimilée (et c’est un euphémisme 🙂 ), les discussions à n’en plus finir avec ma fille, les nombreux choix à faire, les photos à prendre, les tutoriels recherchés furieusement sur la toile, les précisions sur les méandres de Wordpress demandées à Johan, les questions intempestives posées à Fred, mon mari, la vie de femme, de mère, d’épouse, d’amie, de soeur, de fille, mon travail de Cadre Commercial, les nuits sans sommeil et la cuisine, il en faut du cran , de l’organisation et de la patience, pour tout mener de front.

Antoine-François Le Bailly, Ecrivain français, auteur de fables l’a exprimé de façon plus éloquente que moi dans L’enfant et l’Anguille :

 

« Ne précipitons rien. Par trop d’impatience,

L’homme fait tous les jours avorter ses projets.

C’est le choix de moyens, c’est la persévérance,

Qui sont les garants du succès. »

 

Alors, je travaille dur et j’apprends à comprendre cette machinerie nouvelle pour moi, à ronger mon frein et à doser mes efforts.

En outre, « Rien de grand ne s’est accompli dans le monde sans passion », n’est-ce-pas???

Je souhaite que ce blog soit un espace convivial qui donne envie de s’y connecter régulièrement.

J’ai informé un nombre certain de personnes du lancement du site pour ce 20 octobre 2015, et je veux tenir parole.

Il y a bien sûr encore beaucoup de détails à fignoler, de choses à améliorer, à peaufiner, à modeler, à affiner, à parfaire, à retoucher, à embellir…

Cependant, Je sais qu’avec votre aide, vos remarques, vos commentaires, vos suggestions, vos corrections, nous ne pourrons qu’améliorer notre maison commune.

Alors, Bienvenue chez moi, Bienvenue chez nous !!!

 

Je vous remercie d’être encore là… Et…

 

À vos plumes…

 

Nath,

 

 

 

 

PrintFriendlyTumblrEmail